Amon Tobin, l’architecte du son

Il y a déjà 46 ans que le génie du son et l’un des pionniers de l’écurie Ninja Tune, est venu au monde avec comme mission de fonder une nouvelle infrastructure dans l’univers sonore.

Producteur, musicien, sound designer, programmeur, DJ, compositeur, innovateur dans plusieurs genres musicaux. Il n’a jamais manqué une occasion pour expérimenter et approfondir sa recherche dans la sonorité et les rythmes. 

 

Enfance et adolescence

Né le 7 février en 1972 à Rio De Janeiro au Brésil, il a passé son enfance à voyager entre l’Europe et son pays natal. Il s’installe à Londres dans les années 80 et jeune et adolescent, il se laisse imbiber d’hip hop, de jazz, de dub, et divers genres musicaux. Au début de sa carrière, il a commencé à mixer jungle, drum'n’bass, breakbeat, hip hop avec des musiques du Brésil. C’est ce qui lui a permis d’être plus curieux et plus avide de découvertes musicales de différents styles, et de chercher de nouveaux rythmes et mélodies. D’ailleurs, sa riche discographie nous montre le processus de son évolution : chaque album étale une étape de sa maturation.

« Adventures In Foam »

Avant de signer avec le label Ninja Tune, il sort son premier album Adventures In Foam sous le pseudonyme Cujo (en hommage à Stephen King) en 1996, avec le label Nine Bar Records. L’album, et tout le projet Cujo d’ailleurs, est une sorte de mélange entre downtempo, drum’n’bass, trip hop avec des sons « jazzy ». Ses albums se succèdent après et ses productions oscillent entre diverses influences, ce qui lui a donné un style de plus en plus indéfini.

 

 

Sa maturation

Dès la sortie de Bricolage en 1997, tout le monde a compris que Tobin s’est ouvert à un univers plus large et plus foisonnant. Cet album était une sorte de révélation pour l’audience, comme une étoile qui vient juste d’apparaître dans le ciel. Effectivement, Permutation (album plus sombre avec une ambiance plus cinématographique), Supermodified (œuvre qui donne l’impression que la fin du siècle est imminente) et Out From Out Where (sorti en 2002) ont confirmé sa réputation de créateur intrépide et très curieux.

 

Le jeu vidéo Splinter Cell : Chaos theory

En 2005, Ubisoft a contacté Amon Tobin afin de réaliser la bande sonore du fameux jeu vidéo Splinter Cell : Chaos theory. Cette opportunité lui a permis de pousser ses expérimentations encore plus loin et de travailler méticuleusement sur l’ambiance sonore. Mais c’est avec Foley Room en 2007 qu’il nous a dévoilé son renouvellement artistique en composant cet album avec ses propres enregistrements et donc avec sa propre matière sonore, et non en réutilisant des sons déjà existants. 

 

 

ISAM

Étant un geek musical déterminé, il fallait à Tobin une nouvelle aventure, un nouveau défi sonore, une nouvelle découverte passionnante. C’est là que l’album ISAM est sorti, où on sent cette fois sa curiosité concentrée sur les sonorités plutôt que sur la rythmique, ce qui a donné à l’album une structure musicale bien finie. Une véritable plongée spatiale vers un univers composé de glitch, d’ambient, d’IDM, qui a été accompagné d’une installation audiovisuelle multidimensionnelle de très haut calibre. À l’aide de mapping et d’autres logiciels customisés spécialement pour le live visuel, la musique de l’artiste est synchronisée avec toute image projetée sur chaque cube de l’installation, suivant un axe sonore et visuel narratif et subtil. Une expérience hors du commun qui a transporté l’audience et Amon Tobin dans un autre espace fascinant.

 

 

Sound Design avec Peugeot 

En collaborant avec Focal, fabriquant de matériel hi-fi haut de gamme, il s’est lancé dans le sound design du concept,-car Fractal créé par le constructeur automobile Peugeot, en conceptualisant des textures sonores précises et créatives telles que le son des clignotants ou encore le son de l’accélération.

On entend clairement des sons inspirés de l’album ISAM dans cette bande-annonce commerciale du concept, car Fractal avec une bande sonore signée Amon Tobin :

 

 

Rim Harrabi
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Dimanche, février 11, 2018 - 12:15