Palmarès du COMAR D’OR 2018

Samedi 28 avril 2018, les COMAR D’OR se sont déroulés au Théâtre municipal de Tunis et ont récompensé les meilleurs romans retenus par le jury. Pour cette année 2018, 12 romans en langue française et 33 en langue arabe ont participé à la sélection.

 

La cérémonie s’est ouverte sur un concert de Maherzia Touil pour se poursuivre par la tant attendue remise des prix. Dans son discours, Hakim Ben Yedder, directeur général des assurances Comar a déclaré « la culture c’est l’ouverture à l’autre, c’est le ciment d’une société moderne ».  

 

Étaient également présent Rachid Ben Yedder, président du conseil d’administration d’Amen Bank, Rachid Ben Jemia président d’honneur des assurances Comar et fondateur du prix et Lotfi Haj Kacem, directeur général adjoint des assurances Hayett. C’est Kaouther Ridane, la secrétaire générale du prix qui s’est chargée de remettre les précieuses récompenses aux heureux élus.  

 

En ce qui concerne le prix en langue française Ali Bécheur le rappelle, « la francophonie est une part intégrante de la spécificité de la culture tunisienne ».

 

COMAR D’OR EN LANGUE ARABE : Khairia Boubtane, « La fille de l’enfer »

 

COMAR D’OR EN LANGURE FRANÇAISE : Ali Bécheur, « Les lendemains d’hier ».

 

PRIX SPÉCIAL EN LANGURE FRANÇAISE : Ridha Ben Hamouda « La marmite d’Ayoub ».

 

PRIX SPÉCIAL EN LANGUE ARABE : Inès El Abassi, « Menzel Bourguiba »

 

PRIX DÉCOUVERTE EN LANGUE ARABE : Safia Gam Ben Abdeljellil, « Si seulement Chahda... ! »

 

 

 

Inès Ben Azouz
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Dimanche, avril 29, 2018 - 17:00