Salah Ouergli : Le ''yenna" de la médina

Il pleuvait sur Tunis ce soir-là. Au détour d’une ruelle de la médina nous sommes attirés par la boutique de Salah Ouergli, un des rares « yenna » en Tunisie. À​ l'intérieur un véritable musée d'instruments de musique aussi hétéroclites que bizarres qui s'offraient à nos yeux profanes. La fumée du « bkhour » enveloppe l'espace qu'elle disputait à la senteur du thé vert qui finissait de bouillir. Nous décidons alors de rester, et d’écouter ce que l’enfant du Stambali a à nous raconter, et ainsi découvrir à travers lui le monde secret de cette musique du patrimoine tunisien qu’on assimile au mausolée, à l’exorcisme, mais aussi à la fête.

 

 

 

 

 

Rym Haddad
Publié par: 
Misk
Samedi, juin 10, 2017 - 20:15