Sorties du week-end : la sélection Misk

Vous ne savez pas quoi faire ce week-end. Ne bougez pas, la réponse est ici ! Misk a déniché pour vous des idées de sorties pour vous divertir et vous faire profiter !

 

Samedi tout est permis

 

-Projection du film « Les schtroumpfs et le village perdu » à l’Institut français de Tunisie :

À L’Institut français de Tunisie, vous pouvez vous replonger dans l’univers merveilleux des Schtroumpfs avec la projection du film « Les schtroumpfs et le village perdu » de Kelly Asbury.

 

Synopsis :

La Schtroumpfette, le Schtroumpf costaud, le Schtroumpf à lunettes et le Schtroumpf maladroit ont filé en douce pour suivre une carte vers un mystérieux village. Mais le chemin qui y mène regorge d’embûches, de créatures magiques et de souterrains labyrinthiques. Il leur faudra par ailleurs redoubler de prudence puisque Gargamel n’est pas loin et compte bien les arrêter.

La projection est à 15 h.

 

 

 

 

-Ré-existence de Nawel Skandrani au Rio :

Au Rio, vous pouvez découvrir « Ré-exitence », le nouveau spectacle de Nawel Skandrani, qui allie la danse à la musique, l’écriture et la vidéo.

Pour ce spectacle, Nawel Skandrani a collaboré avec Jawhar Basti qui a composé la musique originale du spectacle et Sergio Gazzo pour la vidéo.

L’idée centrale du projet porte sur la résistance de l’artiste à un contexte politique, social, culturel oppressant et son refus de se laisser déposséder de son droit inaliénable à la liberté.

Spectacle à découvrir au Rio à 19 h 30.

 

-Youstaaz, Supaflava & Mc Diego au Carpe Diem :

Terminez votre samedi avec une soirée endiablée au Carpe Diem où vous pouvez vous déhancher jusqu’au bout de la nuit.

Au programme, Youstaaz, Supaflava & Mc Diego.

 

Dimanche, on prolonge le week-end :

 

-Mustafa Z à Dar Sebastian, Hammamet :

 

Si vous êtes du côté de Hammamet, vous pouvez assister à la projection du dernier film de Nidhal Chatta, Mustafa Z. Le film a remporté le Prix de la meilleure interprétation masculine pour Abdelmonen Chouayet aux JCC 2017.

 

Synopsis :

Le film retrace 24 heures de la vie d’un Tunisien ordinaire, Mustafa, en prise avec l’absurdité du système. Nous sommes à la veille des premières élections présidentielles libres, une échéance cruciale pour la jeune démocratie tunisienne. Mustapha entretient une relation tumultueuse avec son fils adolescent et son épouse qui lui reprochent son manque d’ambition et son caractère effacé.

La projection aura lieu Dar Sebastian à 16 h.

 

 

 

 

-L’Aboyeur au Bardo :

 

Au musée du Bardo, et à partir de 9 h 30, vous pouvez découvrir la nouvelle édition de L‘Aboyeur, exposition d’art contemporain de l’artiste plasticienne pluridisciplinaire Faten Rouissi. Suite au grand succès de la première édition qui a lieu l’année dernière à l’Amphithéâtre d’El Jem au Festival de Musique symphonique, vous avez rendez-vous avec cette deuxième édition qui a choisi d’élire domicile au musée de Bardo.

 

 

 

Souhir Hamrouni Buonomo
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Samedi, mars 10, 2018 - 10:00