Chouftouhonna 2018 : tout sur la 4e édition
Affiche 2018 du festival CHOUFTOUHONNA

Vous êtes curieux de découvrir de l’art produit, conçu et exprimé par des femmes ? Du 6 au 9 septembre au Théâtre national tunisien à Halfaouine, aventurez-vous dans une programmation variée et gratuite. Vous l’attendiez sûrement avec impatience, le programme de la 4e édition du festival CHOUFTOUHONNA est enfin là !

 

 

 

Les ateliers de Chouftouhonna

 

« Les ateliers de Chouftouhonna » ont lieu les 6,7 et 8 septembre à 11 h. La scène culturelle tunisienne et internationale se regroupe pour vous faire découvrir des ateliers d’expression corporelle et frontières de la rue, vous initier à un atelier d’écriture et d’illustration surréaliste, mais aussi de percussion et de mindmapping. Enfin, au programme également des ateliers d’éveil au féminisme et d’improvisation théâtrale. 

 

 

 

De la culture à gogo : Cinéma, théâtre, lecture 

 

Plusieurs salles sont mises à disposition dans le cadre du festival. Dans la salle Ali Ben Ayed, vous pourrez allez voir des films espagnols, français, tunisiens, mexicains, portugais, suédois, ou égyptiens. Comme « Happily ever after » de Nada Riyadh, « Travelling » d’Ons Kammoun, « Revenantes » de Manon Stalens, ou bien « Black Mamba » d’Amel Guellaty. 

Pour les adeptes du théâtre, c’est dans la salle Bernard Turin que ça se passe. Des représentations comme « Et la mer au milieu » de Meissoune Mejri, « Look at her » de Bussy project, ou « Papa viens chez moi » de Farah Barqawi. 

Pour un peu de calme, vous pourrez assister à des sessions de lecture avec Lily, Ikhlas, et Farrah Trabelsi (Algérie), Nesrine Mbarka Hassan (Tunisie).

 

 

 

4 conférences avec pour thème commun : le féminisme 

 

Le 7 septembre abritera deux premières conférences, traduites simultanément en arabe et en anglais. La première aura pour thème les « féminismes décoloniaux dans un contexte occidental», où seront questionnées la pensée, les idées et les luttes artistiques qui vont à l’encontre d’une suprématie de certains États. La deuxième, « Féminismes et Etats » abordera la problématique suivante : l’État réprime-t-il les mouvements féministes ou s’en fait-t-il promoteur dans le but de servir ses propres intérêts ?

 

Le 8 septembre deux autres conférences auront lieu. L’une sur « les approches féministes à l’art et à la politique en Tunisie » et l’autre sur les « féminismes des pays du sud », où on s’intéresse entre autres au type de féminisme dans les pays du Sud et les pays postcoloniaux. 

 

 

Enfin, n’oubliez pas TIME’S UP I le 6 septembre au WAX BAR, la première soirée Chouftouhonna : CINTHIE, Zoé MAC PHERSON et SONAE vous feront danser toute la soirée. Le 8 septembre TIME’S UP II revient, ce sera au tour de SU, LUZ, et DOC SLEEP d’animer la soirée. CHOUFTOUHONNA c’est un panel d’activités culturelles varié, sur le ton du féminisme et l’entrée est gratuite et ouverte à tout le monde. Avec tout ça, vous n’aurez donc pas le temps de vous ennuyer !

 

 

 

 

Livia Camara
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Mercredi, septembre 5, 2018 - 13:45