Dalida, une étoile au destin brisé
Dalida, une étoile au destin brisé

Disparue il y’a 32 ans, Dalida, Iolanda Cristina Gigliotti de son vrai nom aurait fêté 86 ans ce 17 janvier 2019. 

 

L’étoile est née au Caire, en Égypte et connaît d’abord un succès dans son pays natal avant d’émerveiller la France avec sa voix et son charme inouï. Elle a été d’abord Miss Égypte en 1954, a tourné dans quelques films, puis s’est envolée pour la France à la recherche de la gloire.  

 

Son premier succès ? C’était « Bambino », une adaptation d’une chanson napolitaine qui lui aura valu en 1957, un disque d’or faisant d’elle la première chanteuse à recevoir cette distinction. Considérée comme l’une des artistes les plus mythiques du XXe siècle, elle a reçu les années qui ont suivi un disque d’argent et en 1981 elle a triomphé en obtenant le premier disque de diamant de l’histoire de la chanson alors qu’elle fêtait ses 25 ans de carrière à l’Olympia.  

 

 

 

 

Il venait d’avoir 18 ans, Gigi l’amoroso, Paroles paroles, Bambino, Mourir sur scène, Salma ya Salama… Elle a enchaîné des tubes pendant près de trois décennies, des chansons qui sont devenues de grands classiques. Elle a acquis alors le statut d’une immense star avec plus de 120 millions de disques vendus. 

 

Son plus gros succès reste sans conteste Gigi l’Amoroso (1974) avec des centaines de milliers de ventes partout dans le monde. 

 

Parmi tous ses titres iconiques, il y’avait aussi la chanson« Il venait d’avoir 18 ans » sortie en 1974, un titre qui a connu un énorme succès en devenant numéro 1 dans 9 pays, avant de remporter le prix de l’Académie du Disque français en 1975. Mais derrière ce triomphe, une douleur profonde se cache. Écrite par Pascal Severan, cette chanson raconte un évènement tragique vécu par Dalida. En effet, en 1967, elle a vécu une courte passion avec un jeune étudiant italien de 18 ans pendant laquelle elle a connu une grossesse non désirée et a décidé alors d’avorter. Mais à cette époque, l’avortement était encore interdit, elle s’est rendue alors en Italie où elle a subi un avortement clandestin, qui l’a rendue stérile. 

 

Une vie chaotique 

 

Certes la mort a rôdé autour de la chanteuse, elle perd son père alors qu’elle n’avait que 12 ans, son fiancé Luigi Tenco se suicide en 1967 suite à un échec au concours du festival de la chanson de San Remo. Trois ans plus tard, son mari Lucien Morisse s’ôte la vie et en juillet 1983, son second mari Richard Chanfray, l’homme avec qui elle a partagé sa vie durant neuf ans met fin à ses jours, « Je dois cohabiter avec beaucoup de choses tristes dans ma vie », disait-elle. 

 

Plongée dans une dépression profonde, l’étoile a fini par mettre fin à ses jours le 3 mai 1987, elle avait 54 ans. Elle a laissé derrière elle une immense carrière qui a fait d’elle une icône incontestée et des titres intemporels. 

 

Ghalia Kriaa
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Vendredi, janvier 18, 2019 - 11:15