Degiheugi et la malheureuse industrie musicale d’aujourd’hui
Degiheugi et la malheureuse industrie musicale d’aujourd’hui

Certains l’ont découvert grâce à l’album Endless Smiles, d’autres sur « Le Temps Est Bon », on parle de Degiheugi, le beatmaker français qu'on a vu en concert au mois de mai dernier à l'IFT. 

 

L’opportunisme, l’argent, les copyrights, l’enchaînement de concerts, sans arrêt... C’est la réalité « presque » cachée d’une industrie musicale qui s’en met plein les poches, ignorant parfois la morale et l’éthique des choses. Degiheugi, sur son dernier post Facebook, annonce qu’on lui a retiré les droits de son classique « Le Temps est Bon », conduisant à l’effacement de l’album Dancing Chords And Fireflies (qui l’inclue) sur toutes les plateformes musicales (Deezer, Spotify...).

 

 

Degiheugi a profité de l’annonce de la nouvelle pour souligner sa belle expérience sur scène, étant très reconnaissant d’avoir la chance de propager ses bonnes vibes partout dans le monde. Il met en quelque sorte fin à ce chapitre de sa vie, citant qu’il souhaite se retirer de l’aspect professionnel de l’industrie, lui qui gère sa carrière, mais aussi son label Endless Smile. Degiheugi informe qu’il va replonger dans sa source d’inspiration primaire, la musique, sans avoir à subir la pression des tournées, la peur de décevoir et la supercherie qu’est le nombre de vues en ligne ou le contenu que demandent les réseaux sociaux pour « réussir » dans le Mainstream. Mettre en priorité la famille, les amis et le bon temps, c’est la décision qu’a prise l’artiste. Il continuera cependant à faire des collaborations et travaillera sur de nouveaux projets musicaux, ne vous inquiétez pas !

 

Voici rien que pour vous le morceau "Le temps est bon" dans cette vidéo, en souvenir du passage de Degiheugi dans nos studios pour une Misk Live Session mémorable.

 

Ahmed Krichene
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Vendredi, octobre 5, 2018 - 15:45