La journée internationale de la radio, c’est aujourd’hui !
La journée internationale de la radio

Ce 13 février, c’est la fête, la fête de tous ceux qui travaillent dur pour faire de la radio un instrument de communication dans la poursuite d’un monde plus pacifique et tolérant. 

 

« En cette journée mondiale de la radio, célébrons tous le pouvoir de la radio. Car elle favorise le dialogue, la tolérance et la paix », a déclaré António Guterres, le secrétaire général de l’ONU. Pour cette belle occasion, nous avons décidé de vous offrir un retour sur les moments les plus marquants de la radio. Mais d’abord, on revient sur l’origine de la radio qu’on ne peut mentionner sans évoquer deux grands inventeurs du XXe siècle : Guglielmo Marconi et Reginald Fessenden. Le 15 décembre 1901, Marconi marque l’histoire en émettant la première transmission télégraphique transatlantique (du Canada à l’Angleterre) en code Morse. Une réussite qui a d’abord permis de mettre en évidence les phénomènes de propagations à longues distances des basses et moyennes fréquences, et qui a ensuite valu à Marconi un prix Nobel en 1909, partagé avec le physicien allemand Karl Ferdinand Braun. Reginald Fessenden lui, a réalisé deux avancées majeures dans le développement de la radio ; en 1906, il réussit la première transmission transatlantique bidirectionnelle puis un 24 décembre 1906, il réalise la première émission radio de voix et musique, soit la première radio transmission publique ! Curieux de savoir en quoi consistait le contenu de cette transmission ? Un bref discours, un enregistrement musical du Largo de Haendel, une chanson de Noël, Sainte nuit (jouée au violon) et une brève lecture biblique. L’émission fut surtout entendue par des opérateurs de radio sur des navires de l’océan Atlantique. Un bref extrait de l’émission ci-dessous :

 

 

 

Oh, the Humanity! La catastrophe dHindenburg (1937)

 

Le LZ-129 Hindenburg a marqué la mort du dirigeable, surnommé le « Zeppelin », moyen de transport qui avait convaincu (pour différentes raisons) une grande majorité à l’époque, jusqu’au désastre d’Hindenburg en mai 1937. Le dirigeable était devenu l’Ambassadeur volant de l’Allemagne nazie et survolait notamment Berlin durant les jeux Olympiques de 1936. Le jour de la catastrophe, le journaliste radio Herbert Morrison couvrait l’arrivée de l’Hindenburg à New Jersey pour la station WLS de Chicago. Une brève couverture médiatique qui se transforme en un moment d’émotion et de choc. À voir ci-dessous :

 

 

 

La Guerre des Mondes (1938)

 

Le plus grand canular radiophonique de l’histoire ! Il y’a un peu plus de 80 ans, Orson Welles a raconté une adaptation particulière du roman La Guerre des Mondes de H.G Wells et aurait soufflé un vent de panique à travers les États-Unis. La légende (largement exagérée) raconte que des dizaines de milliers d’auditeurs croyaient qu’il s’agissait bien d’un bulletin d’informations et qu’une attaque extraterrestre était en cours. À réécouter par ici

 

la_guerre_des_mondes.jpg

Photographie d'une répétition de La Guerre des Mondes au théâtre Mercury. Orson Welles est à gauche les bras levés tandis que Bernard Herrmann dirige l'orchestre radiophonique de la CBS.
(c) The Gastonia Daily Gazette

 

La première radio en ligne (1995)

 

Une révolution majeure dans le monde des médias, Radio HK fut la première radio en ligne en créant une interface sur PC fonctionnant tout simplement comme les touches d’un lecteur CD (play, pause, stop) ! Cette première Web Radio utilisait une technique relativement simple : elle tournait en boucle un CD audio et le diffusait à travers un logiciel d’audio-conférence intitulé CU-Seeme. Quelques mois plus tard, une nouvelle technique de streaming est apparue grâce au format RealAudio, technique qui ne tarde pas à être adoptée par HK puis beaucoup d’autres types de médias, tous en quête du nouveau marché que représente Internet.

 

 

 

 

 

 

Ahmed Krichene
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Mercredi, février 13, 2019 - 18:00