LABEL AFFAIRE//CREATION RECORDS, esthétique rock’n’roll et maison du groupe Oasis
CREATION RECORDS

Avant que naisse le label CREATION il y avait une passion sans limites pour la musique et une amitié improbable. Celle de l’Écossais Alan McGee et de Jerry Thackray, deux hommes que tout oppose pourtant... 

 

Nous sommes en Angleterre en 1982. Le jeune Jerry assiste à un concert d’Alan - chanteur et leader du groupe The Laughing Apple, mais aussi fondateur du club Communication Blur. Ce n’est pas leur première rencontre, mais la plus déterminante pour la suite de l’histoire. Alan Mc Gee était un personnage assez original. Avec son sens de l’humour unique et sa manière de voir le monde plutôt singulière, il propose à Jerry de devenir son associé pour des raisons clairement douteuses. En effet, la seule justification de cette embauche est qu’il trouvait ça drôle d’avoir un partenaire peu charismatique, ennuyeux, gentil et timide. Oui, Alan McGee est un sacré personnage… Personnage qui par ailleurs, voyait un certain talent chez son ami Jerry, chanteur de The Legend ! Alan emprunte alors 1000 pounds à la banque et produit 73 in 83 - premier single de sa très très courte carrière... Posant ainsi les premières pierres de la fondation du label CREATION.

 

 

 

 

C’est avant tout la personnalité du fondateur de Creation Records - Alan Mc Gee - qui fascine. Sa passion pour la musique ne pouvait pas être dissociée de son amour pour la fête, l’alcool et les drogues et McGee signait les groupes qu’il aimait à une cadence incroyable. Le hasard faisant bien les choses, tous ces groupes se sont avérés être de gros succès du cercle Indie britannique. Cependant, c’est grâce à son ami de longue date Bobby Gillespie que McGee et son label ont signé un de leur plus gros coup. Avec les autres membres de son groupe - Dick Green et Joe foster, ils rencontrent les gars de The Jesus and Mary Chain - connus pour leurs concerts chaotiques. Leur premier single Upside Down produit par CREATION Records sera un succès vendu à 50 000 copies. 

 

 

 

 

 

 

Le son Creation Records est un son brut, un son pur qui a fait les beaux jours du post-punk et du rock alternatif des années 80-90 avec notamment le shoegaze (ainsi nommé, car, selon la légende, les musiciens regardaient leurs pieds en jouant). Eux aussi, ils ont défini l’ADN du label : Primal Scream - l’autre groupe vedette de Creation Record avait une musique oscillant entre Pop psychédélique, Hard Rock avec des incursions dans les contrées de la dance music, de l’acide house et de l’electronica.   

 

 

 

 

 

Être chanceux ça demande du talent. Il faut savoir saisir les opportunités au bon moment. C’est exactement ce qui s’est passé lorsqu’en janvier 1988 le groupe My Bloody Valentine fait l’ouverture du concert d’un autre groupe - BIFF BANG POW - dont est membre Alan McGee, le fondateur du label CREATION. Pour Alan McGee c’est le coup de foudre, il propose à My Bloody Valentine -  qui a mis le feu à la scène - d’enregistrer pour son label. Ils accueillent ainsi un groupe dont le son est unique. De ses faiblesses, le guitariste de My Bloody Valentine - Kevin Shields fera une force. N’arrivant pas à imiter le son de son idole Chuck Berry, Shields trouvera sa propre technique – une technique insolite.

 

 

 

 

 

 

Creation Records c’est une collection d’inadaptés sociaux, de sociopathes et de drugs addicts... Pour les fondateurs du label et pour leurs musiciens, la vie était une grande fête permanente. Et même si leur musique est devenue le son Mainstream de toute une génération, leur mode de vie a fini par les rattraper. Entre dettes, Burn Outet addiction à la drogue - Alan McGee décide en 1992 de vendre la moitié de la compagnie au groupe Sony Records avant de dissoudre complètement le label fin 1999. Mais l’année la plus marquante du label fut probablement 1993. Parti assister au concert d’un de ses groupes à Glasgow, il remarquera tout de suite les musiciens qui en font l’ouverture et décide de les signer sur son label. En avril 1994, le groupe Oasis sort son 1er single Supersonic sur le label d’Alan McGee... Comme quoi, il faut parfois savoir être au bon endroit au bon moment.

 

 

 

 

 

Pour écouter le podcast, c’est ici. 

 

 

Inès Ben Azouz
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Jeudi, février 28, 2019 - 11:15