Le Super Bowl : Football américain versus gloire publicitaire !
Le Super Bowl : Football américain versus gloire publicitaire !

Chaque année, x fans de football américain viennent s’ajouter le temps d’une nuit, celle du Super Bowl, finale de la NFL qui se déroule généralement entre janvier et février ! L’événement planétaire attire dans les 110 millions de spectateurs à l’échelle nationale et plus de 40 millions à l’international.

 

Le « football » américain doit son nom non pas au pied, comme le football européen, mais aux dimensions du ballon (exactement un pied de long)​...Entre la nuit du samedi à dimanche (3 février), les Patriots de Tom Brady ont remporté leur sixième titre face au Rams de Los Angeles sur le score final de 13-3. Entre temps, le Super Bowl LIII a diverti son public grâce à l’effort de plusieurs marques, plus qu’investies dans leurs spots de pubs pour sensibiliser à leurs produits et services. Pour info, trente secondes d’antenne coûtent 5 millions de dollars... L’année dernière, le Super Bowl a cumulé 482 millions de dollars d’investissement dans les spots publicitaires. 

Avant d’évoquer les pubs marquantes de cette année, nous allons d’abord rapidement évaluer l’aspect socio-économique du sport qui se joue à onze contre onze, et où ce sont les Américains qui gagnent à la fin. Il est important de savoir que le Super Bowl est loin d’être l’événement sportif le plus regardé de la planète. La finale de la coupe du monde de football (record de 1,12 milliard de spectateurs en 2018) et la finale de la Ligue des Champions (record de 360 millions de spectateurs en 2013) sont loin devant. Mais au pays d’Oncle Sam, la couverture médiatique du Super Bowl a fait de ses publicités un phénomène culturel encore plus important que le match sportif. Le 22 janvier 1984, Apple introduisit le Macintosh 128k devant 90 millions de téléspectateurs à l’occasion du Super Bowl XVIII : l’introduction consistait en un spot publicitaire révolutionnaire nommé 1984, s’inspirant de l’univers du roman éponyme de George Orwell. 

 

Mais quand est-ce que la formule commerciale du Super Bowl est née ? 

 

En 1973, la crème à raser Noxzema s’est offert 30 secondes de télé dans un spot publicitaire à gros succès où l’on voit le footballeur Joe Namath et la star de Charlies Angels Farrah Fawcett endosser le produit. Pour info, ce passage publicitaire a coûté 42,000 $. Depuis cette année-là, les prix n’ont cessé d’augmenter pour atteindre les 5 millions de dollars aujourd’hui.

 

 

 

Pour 2018, voici les pubs les plus marquantes du top de l’entertainment façon USA :

 

- La double pub Budweiser x Game of Thrones :

 

 

 

 

- Le message du Washington Post (avec Tom Hanks en voix off) :

 

 

 

- Stella Artois - Change Up The Usual (avec The Dude et Carrie Bradshaw de Sex and the City) :

 

 

 

- #EatLikeAndy : Warhol mange un Whopper en entier :

 

 

 

 

 

 

 

 

Ahmed Krichene
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Lundi, février 4, 2019 - 18:30