Dolorès O’Riordan, chanteuse à la voix puissante, femme fragile, qui était-elle ?

Avant-hier, une chanteuse aux capacités vocales incroyables, une icône des nineties, nous a quittés, laissant le monde du rock en deuil. Morte subitement à l’âge de 46 ans, Dolores O’Riordan, la chanteuse du groupe irlandais de rock alternatif ‘The Cranberries’ a laissé derrière elle une discographie importante, mais elle a surtout laissé une famille, 4 enfants et des amis choqués par ce départ soudain.

 

Née en 1971 dans une famille de paysans à Ballybrick en Irlande, elle était la cadette de 7 enfants. Difficultés financières et éducation catholique rigoureuse, mais aussi les abus qu’elle avoue à The Independant, avoir subi à l’âge de 8 ans, ont dessiné le contour de sa personnalité rebelle.

 

Dolores rencontre en 1989 les membres du groupe The Cranberries dans une audition à laquelle elle se présenta en collants roses, ce qui a fait rire les membres du groupe appelé The Cranberry Saw Us à l’époque. Mais le rire laissa vite place à l’admiration face à la voix de la chanteuse, qui écrivait aussi les paroles et composait la plupart des chansons du groupe.

 

Ses paroles dénotaient souvent d’une prise de position politique comme dans Zombies où elle dénonçait la guerre civile en Irlande.

 

Linger, Dreams, Zombies, le succès arrive assez vite et les performances, les tournages les interviews entraînèrent Dolores dans un rythme qui devient vite fatiguant voir « Toxic » comme elle le dit à CBS, il y a quelques années.

 

Le groupe fait une pause durant quelques années durant lesquelles elle s’occupe de sa famille et fait un bout de carrière solo. En 2007, son album « Are You Listening » sort. En 2009, le groupe se reforme et entame une tournée en Amérique et en Europe. Leur dernier album est « Something Else », sorti en 2017, ils avaient d’ailleurs une session d’enregistrement à Londres quand Dolores est morte le 15 janvier 2018.

 

Artiste, mère, femme, à la fois forte et fragile ou fragilisée, elle parlait avec amour de ses enfants qui étaient sa source de joie.

 

Son mariage avec Don Burton, le manager du groupe Duran Duran dure 20 ans, depuis le début de leur union en 1994 et jusqu’en 2014. Une séparation difficile qui fut le début de sa descente en enfer.

Cette même année, la presse mondiale s’intéressa à la chanteuse suite à un accident où elle écrase le pied d’une hotesse de l’air et donne un coup de tête à un agent de sécurité. Dolores finit internée dans un hôpital psychiatrique. Les médecins la diagnostiquent Bipolaire.

 

Anorexie, dépression, tentative de suicide, la fragilité de la chanteuse a souvent été citée ou évoquée aujourd’hui au lendemain de son décès. Pourtant, ses amis disent qu’elle ne montrait aucun signe dépressif avant sa mort.

 

Ouest France a rapporté que son ami Dan Wait, producteur de musique a affrimé qu’elle l’avait contacté la nuit de sa mort et qu’elle était bien :

 

« Dolores m’a laissé un message vocal après minuit hier soir pour me dire à quel point elle aimait la version de Zombie de Bad Wolves. Elle était impatiente de me voir en studio et d’enregistrer sa voix […] Elle avait l’air pleine de vie, elle plaisantait, elle était ravie de nous voir, ma femme et moi, cette semaine ».

 

Une enquête a été ouverte à Londres pour essayer de déterminer les causes de la mort de la chanteuse des Cranberries Dolores O’Riordan, la chanteuse aux 40 millions d’albums vendu avec son groupe.

 

 

 

 

Hajer Boujemâa
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Mercredi, janvier 17, 2018 - 17:45