Push Tunisia : Du skateboard « artivisme » au lendemain de la révolution tunisienne
Push Tunisia : Du skateboard « artivisme » au lendemain de la révolution tunisienne

« L’artivisme », un néologisme clé combinant art et activisme, est venu nous rendre visite sous forme du collectif theBedouins, pour 17 jours de documentation engagée.

 

Quoi de mieux qu’un projet/documentaire sur la scène de rue tunisienne pour réunir une jeunesse artistique à l’espoir enfoui depuis des années… Mais en fait, c’est qui theBedouins ?

Le crew d’artistes nomade a réussi en deux semaines à combiner street art, musique et skateboarding, initiant une vision réfléchie tout en improvisant l’aventure et s’inspirant de l’infrastructure locale. En collaboration avec Rise Up InternationalPhiladelphia Skateboardset le soutien de contributions privées, la famille Push Tunisias’est imposée en mettant en place trois initiatives.

Le projet principal est né suite à la découverte du manoir abandonné d’Imed Trabelsi (neveu de Leïla Ben Ali), d’où fleurit l’idée de transformer l’endroit en « art show » avec expositions et graffitis, mais pas seulement, le crew a aussi nettoyé l’ancienne piscine et à l’aide de quelques sacs de bétons créé un spot de skate (obstacle vu ci-dessus sur la photo) pour la communauté locale. 

 

 

push_tunisia_du_skateboard_artivisme_au_lendemain_de_la_revolution_tunisienne1.jpg

Après plusieurs mois de financement participatif sur le site Kickstarter, l’équipe a réussi à finaliser le montage et publier le film qui depuis, a enchaîné les festivals cinématographiques.

« Push Tunisia » est né sous la direction artistique de Nathan Gray, édité par Evan Collisson et produit par Todd Nims. 

Pour clôturer en beauté, on vous laisse profiter du documentaire :

 

 

Crédit photo cover : Evan Collisson (novembre 2011)

 

 

Ahmed Krichene
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Mardi, août 7, 2018 - 12:15