Searching for Sugar Man : Quand réalité et fiction s’entremêlent, devinez qui s’impose ?
Searching for Sugar Man : Quand réalité et fiction s’entremêlent, devinez qui s’impose ?

« La vérité est toujours plus surprenante que la fiction, parce que la fiction doit coller à ce qui est possible, alors que la vérité, elle, n’y est pas obligée », c’est sur ces paroles de Mark Twain qu’on vous introduit l’incroyable destin de Sixto Rodriguez !

 
 

Searching for Sugar Man (2012) raconte l’aventure miraculeuse de deux fans de Sixto Rodriguez. Le documentaire a été réalisé par le regretté Malik Bendjelloul, retraçant le passé d’un homme tombé dans l’oubli, avec des fans qui essayent à tout prix de réparer l’injustice qu’il a vécue. Bendjelloul a produit un véritable travail d’enquête grâce à l’aide de deux fans du Cap (Afrique du Sud) déterminés tout d’abord à confirmer les conditions de mort peu concevable de la légende, mais qui finissent par retrouver le Sugar Man.
Si vous ne le connaissez pas, Sixto est un musicien exceptionnel des années 70, qui a mystérieusement connu un flop commercial total dans son pays natal, les States. Paradoxalement, sa musique a toujours été bien reçue par les critiques ! Il a enchaîné les hauts et les bas d’une carrière bouleversante, tout cela à son insu.

 

Tout a commencé quand son premier album « Cold Fact » a voyagé entre les mains d’une personne inconnue jusqu’en Afrique du Sud, où des chansons telles que This Is Not A Song, It’s An Outburst sont devenues l’hymne de l’opposition au conservatisme lié à l’apartheid. Une écoute de l’album suffit pour discerner l’engagement que certaines paroles évoquent en pleine répression politique et culturelle des seventies. Malgré la censure et la confiscation de l’album par le régime de l’époque, il s’est distribué illégalement à quelque 500 000 copies, sans compter les radios pirates comme Swazi Radio qui diffusait ses chansons, source d’écho à leurs révoltes. Vous en voulez plus ? Rodriguez ignorait encore tout ceci, après une brève carrière de 4 ans aux US, il retourne à sa routine, enchaînant petits boulots dans le monde du chantier pour les 30 années à venir. 

Le documentaire est un must-watch rempli de surprises, d’émotions et d’inspiration… La jeunesse blanche révoltée par l’apartheid sud-africain ne connaissait rien du musicien sauf ses paroles engagées ; à la fin des années 70, une rumeur nationale leur avaient annoncé que la légende s’est suicidée aux États-Unis, sur la scène de son supposé dernier acte. Après que le mythe fût brisé, l’homme est retourné en Afrique du Sud, accueilli tel un messie où il a enchaîné concert après concert, devenant symbole vivant de l’ère post-apartheid.

On vous recommande vivement de visionner Searching for Sugar Man, une leçon de vie qui met en scène une réalité mettant KO les conséquences fictionnelles nées du conservatisme de l’époque.

 

 

 

Ahmed Krichene
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Mercredi, août 1, 2018 - 15:15